France

5 bonnes raisons d’aller au Hellfest

Je vous ai parlé de Clisson dans un article précédent où j’ai eu l’occasion de visiter cette charmante ville en dehors de l’effervescence du Hellfest. Sauf que la première fois que j’ai mis les pieds à Clisson, c’était bien avant le mois de juin 2020 où j’y retournais en touriste/pèlerine. C’était en juin 2016 et 2017 lors des 11ème et 12ème éditions du Hellfest.

Le Hellfest pour moi c’est là où tous les amoureux de métal comme moi s’y retrouvent pour passer un bon moment. Le Hellfest c’est un des plus grands festivals de « musiques extrêmes » d’Europe qui malheureusement a dû voir ses éditions 2020 et 2021 reportées à cause de vous-savez-quoi (le Covid était à l’heure actuelle l’équivalent de Voldemort pour Harry Potter – sombre et moche). J’espère sincèrement que l’édition 2022 aura lieu et que ce fantastique univers perdurera.

Certes le prix du billet 3 jours n’est pas donné mais ça en vaut largement la chandelle et croyez-moi, vu les pointures qu’on y voit défiler et l’organisation que ça demande, vous en aurez pour votre argent.

J’ai eu donc la chance d’y aller deux fois. C’était une envie qu’on a eue avec une copine et plusieurs amis d’amis plus tard, nous nous retrouvions parmi un groupe de passionnés et vétérans du festival.

Alors aujourd’hui je vais bien sûr vous parler de mon ressenti (c’est un peu pour ça qu’on est là non?) et je vais vous expliquer en 5 points, pourquoi vous devriez y aller au moins une fois dans votre vie si vous êtes amateurs de musique, extrême ou non.

# 1 : L’univers et les décors

Crédits : Metalorgie

Aimer la musique est évidemment un pré-requis pour se rendre au Hellfest, mais pas seulement. Le Hellfest est avant tout une bulle rêvée où s’épanouissent décors et inspirations. C’est une féerie post-apocalyptique riche. Certes, l’univers et les décors ont parfois été décriés mais c’était pour moi à chaque fois incroyable à redécouvrir.

Parmi les décors les plus notables, je pense forcément au crâne blanc entouré de papillons sur le Hell City square, à la Cathédrale monumentale que vous devrez franchir pour accéder aux scènes, à l’arbre du Hellfest, aux visions nocturnes à la Mad Max faites de flammes et de métal (le vrai métal pas la musique hein). Certaines pièces sont des œuvres d’art à part entière qui font partie d’une mise en scène grandiose autour des scènes et des artistes.

Pour les amateurs de scénographie réussie, cette raison est donc pour vous.

# 2 : L’ambiance

Alors certes, les décors ne font pas tout. Si le Hellfest est un hommage à la musique métal, c’est aussi un hommage à une mentalité et à une communauté. Ici, les fans et curieux viennent également pour l’ambiance. Car oui, je vais peut-être en surprendre plus d’un, malgré les apparences les métalleux sont une communauté très joyeuse, respectueuse et qui sait s’amuser. C’est pour l’ambiance et cet esprit de communauté que vous viendrez là-bas.

D’ailleurs, il vous suffira de passer vos nuits sur le camping pour vous apercevoir que le fun ne s’arrête pas au cœur du festival. Naviguez de tente en tente (sans pour autant déranger ou piétiner quelqu’un au passage je m’entends) et je vous garantis que vous retrouverez l’ambiance chaleureuse que vous venez de quitter après le dernier concert.

# 3 : Les gens

Je vous ai dit que la communauté des métalleux était joyeuse, respectueuse et qui sait s’amuser déjà (mot pour mot ce que j’ai déjà dit plus haut d’ailleurs). C’est vrai car c’est la communauté musicale les plus soudées dont j’ai pu être témoin. Les métalleux sont tous des frères et sœurs et ça, malgré le fait qu’ils se connaissent déjà ou non. Au Hellfest, vous y croiserez des gens géniaux qui seront toujours prêts à vous relever si vous tombez ou à échanger autour d’une pinte (qui ne sera désormais plus jamais vide – c’est garanti).

Crédits : Florian Denis sur Metalorgie

Je me souviens de mon premier Hellfest. Nous étions dans la zone des concerts avec la copine qui m’accompagnait quand nous avons rencontré un groupe d’amis australiens (ils venaient exprès d’Australie pour l’occasion, c’est peu dire!). Un peu éméchés, nous avons discuté et c’est là que naît également la magie du Hellfest. Plusieurs heures plus tard, nous avons recroisé un des bonhommes en question qui nous a reconnues. Sans mot dire, il nous a regardé, a regardé nos pintes quasiment vides, nous a servi à boire depuis son pichet et s’est en allé avec un grand sourire. Voilà comment sans même échanger un mot, l’esprit de camaraderie (et d’amour de la bière soyons honnêtes) plane au-dessus du festival.

#4 : Les deux B : Bouffe et Bière

J’ai mentionné la bière qui bien évidemment coule à flot (à consommer avec modération bien sûr). Vous en aurez partout et c’est un élément fédérateur. Pas d’inquiétude pour ceux qui n’en consomment pas, vous avez des alternatives (points d’eau fréquents, softs et j’en passe), nous ne sommes pas des monstres tout de même. 

En dehors de la bière, je recommande aussi de faire un petit tour au Royaume du Muscadet qui vous apportera fraîcheur et réconfort en temps de canicule (je parle bien sûr du bois qui porte son nom le temps du festival).

Vous trouverez aussi un deuxième B, et non des moindres : la Bouffe car si la bière ne peut nourrir un.e homme/femme pendant 4 jours (à priori), le Hellfest accueille également une zone restauration où des dizaines de foodtrucks seront stationnés pour tous et pour tous les goûts. Rien que pour ça, ça vaut le détour.

#5 : La liberté

Ma dernière bonne raison (et pas des moindres) c’est le sentiment de liberté que vous découvrirez pendant vos quelques jours de festival. Au Hellfest, vous devenez membre d’une communauté, vous êtes libres de vous exprimer comme bon vous semble (dans le respect de votre entourage bien sûr). Adieux préjugés et pudeur, vous serez libre d’aller dans les douches communes tout.e nu.e (c’est censé être interdit mais beaucoup de monde le fait, yolo), de vous déguiser en viking ou autre, de faire des câlins à des inconnus sans passer pour un fou (avec le consentement de la personne adverse bien évidemment). Aller au Hellfest, c’est être libre car tout le monde vous accueillera comme vous êtes (on dirait un mauvais slogan de pub non?).

Bien sûr je n’ai pas évoqué d’autres points qui pourraient vous donner envie. Et comme pour chaque événement de grande ampleur, il y aura forcément des points négatifs comme le manque potentiel de confort (qui se lave tous les jours franchement?), les vols (faire attention à vos affaires car ça reste un rassemblement de grande ampleur) et j’en passe. J’ai plein d’anecdotes et de souvenirs mémorables de mes quelques jours passés au Hellfest et je les chéris toujours à l’heure actuelle. J’ai juste envie de vous dire : tentez si vous le pouvez et bisous. 

Et merci à toute l’équipe du Hellfest qui travaille d’arrache pied pour faire perdurer le festival en ces temps incertains. Pour plus d’infos sur le festival et les évènements en attendant sa reprise en 2022 (on croise les doigts!): https://www.hellfest.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.