Art & Histoire Suède

Röhsska Museet : le musée de l’artisanat et du design de Göteborg

Le musée Röhsska à Göteborg fut pour moi un coup de cœur lors de mon passage en Suède et m’a réconciliée avec l’univers muséal qui me faisait faux bon depuis quelques mois (j’ai depuis arpenté plusieurs musées en long, en large et travers – avoir du temps a plutôt du bon).

Le musée Röhsska a été créé en 1916 et est actuellement le seul musée suédois dédié au design, à l’artisanat et aux arts décoratifs en général. Il expose et détient environ 50,000 objets. 

L’évolution du design de décennie en décennie

Commençons par le commencement. Au rez-de-chaussée, j’y ai trouvé une partie de l’exposition permanente qui retrace l’évolution du design d’objets du quotidien depuis le début du XXè siècle. Les objets vont de robes aux paires de skis, aux téléphones aux fauteuils en plastique au design épuré et au confort approximatif (du moins son apparence le laisse deviner).

La cuisine de mes rêves

Cette partie du musée est très bien faite, aérée et intéressante. On identifie facilement les codes de chaque décennie. M.Loukoum, en bon technophile qu’il est, a été ravi d’observer des Macs, Iphones et autres gadgets technologiques vintage.

Fun fact : saviez-vous que l’Absolut Vodka était d’ailleurs d’origine suédoise? Et bien voilà, maintenant vous savez. Petite histoire en bonus : en pleine Guerre froide, les Etats-Unis commencent à bouder les produits russes, dont la vodka. C’est donc vers la Suède que nos amis américains se tournent pour importer leur vodka. Et c’est grâce à ça que la société Absolut connaît un succès fulgurant depuis maintenant des décennies.

Argent et argenterie

Il faudra faire demi tour une fois arrivé à la fin de cette partie du musée pour aller au deuxième étage qui abritait une exposition sur des objets en argent. Cette collection issue d’une donation privée d’objets en argent prendra environ 10 minutes de votre temps car elle occupe uniquement un palier du musée. La collection en question a été donnée au musée en 1934 et montre des objets de nombreux styles différents (Rococo, Gothique, Néo-classique…).

Artisanat d’Asie

Filez ensuite au troisième étage qui abrite des trésors de l’artisanat nippon et chinois. A travers des installations vidéo et des projections lumineuses, j’ai pu découvrir des objets de la vie quotidienne de jadis au Japon et en Chine. J’ai également découvert la relation qu’a l’artisanat suédois et les artisanats asiatiques et comment beaucoup d’artistes suédois (comme beaucoup d’autres en Europe en général) se sont inspirés de l’Asie pour créer des pièces uniques.

Cet étage est une véritable mine d’or pour tous les amoureux (comme moi) d’objets insolites dont je n’aurais jamais imaginé l’existence (en revanche, ne me demandez pas ce qu’ils sont, je ne m’en souviens plus…il faudra donc faire jouer l’imagination!).

« Forensic Architecture »

Quittons maintenant l’Asie pour les sous-sols du musée où les expositions temporaires se déroulent. En septembre 2020, le musée Röhsska accueillait l’exposition « Forensic Architecture » (littéralement « Architecture scientifique »). C’était une exposition assez déroutante où j’ai mis une bonne dizaine de minutes à comprendre ce qu’était la Forensic Architecture en question. 

Alors, c’est d’abord le nom d’une agence qui a été créée en 2010 à Londres. Cette agence a pour but d’utiliser l’architecture, ses spécificités ainsi que les techniques et stratégies de design pour élucider des scènes de crime. Et oui, c’est complexe (du moins ça l’a été pour mon petit cerveau non-scientifique). 

L’un des exemples était celui d’un incendie qui a eu lieu dans une usine de tissus en Inde. L’agence de Forensic Architecture a analysé cet incendie et via des reconstitutions architecturales a pu comprendre comment l’incendie a eu lieu et pourquoi autant de personnes avaient péri dans l’incendie. (je vous spoile la fin : le bâtiment n’était pas aux normes et son architecture et agencement laissaient à désirer). Passionnant en un sens quand on a compris le truc.

En partant, n’oubliez de jeter un œil à l’impressionnante collection de chaises (oui, de chaises) qui ornent les murs de l’auditorium du musée. 

Vous trouverez les informations d’ouverture du musée et des tarifs ici : https://rohsska.se/en/visit/ 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.