Suède

Un jour en Suède : balade à Sigtuna

Nous y voilà, notre premier jour de vacances. Nous comptons donc bien profiter de cette parenthèse Covid. Car oui, si nous avons choisi la Suède comme destination cette année, c’est en partie grâce aux restrictions sanitaires allégées. Nous sommes en septembre 2020 et alors qu’un reconfinement en France nous pend au nez, ici en Suède, que nenni des masques, des restaurants fermés et autres plaisirs interdits (ou presque). Si quelques affichettes nous rappellent de nous tenir à l’écart les uns des autres (c’est d’ailleurs plus facile à appliquer pour des nordiques que des méditerranéens, plus tactiles, toi même tu sais), c’est dans une ambiance plutôt détendue que nous faisons nos premiers pas en Suède.

Première étape : Sigtuna

Nous avions décidé d’explorer Sigtuna, petite ville située à 50km de Stockholm et à 20 minutes en voiture de l’aéroport d’Arlanda, pour notre première après-midi sur place. Une fois la voiture récupérée à l’aéroport (j’ai toute une anecdote pour vous sur la location de notre voiture si vous avez du temps à perdre), nous nous trompons de route (forcément) donc le trajet s’allonge un peu. Peu importe, quelques 40 minutes plus tard, nous arrivons dans cette charmante ville.

De Sigtuna, je ne savais pas grand chose. J’ai tendance à m’informer une fois sur place des choses à faire et voir car mes recherches préalables ne sont pas toujours complètes. Surtout, je souhaite être surprise, aller là où mes pieds me guident sans me mettre la pression de voir telle ou telle bâtisse ou de compléter une « bucket-list » interminable. Dans certains cas, j’ai bien sûr quelques choses que je ne veux absolument pas rater mais pour le reste, c’est au feeling.

Simple histoire de Sigtuna

J’apprends donc que Sigtuna est la plus vieille ville de Suède. Construite en 980, elle fut longtemps la ville la plus importante du pays avant d’être incendiée par des pirates vers 1187. C’est alors des villes comme Uppsala qui ont repris les rênes commerciales et politiques du pays. Outre ces précisions, je cherchais ici un cadre charmant et loin de l’agitation de la ville. Gagné, c’est exactement l’idée qu’on pourrait se faire d’un typique village suédois : des petites rues pavées, des maisons colorées en bois, des cafés hipsters/touristes et bien sûr, un lac.

Stora Gatan : la rue principale de Sigtuna

Nous commençons notre exploration par Stora Gatan, la rue principale de la ville. En 10 minutes, vous verrez l’intégralité de la rue (plus ou moins). C’est joli, paisible. Comme nous étions arrivés le midi, nous décidons de faire un pique-nique et par chance, nous trouvons un petit supermarché à l’entrée de la ville. Sandwichs en mains, nous nous posons dans un square, en plein soleil, l’insouciance aux lèvres. Nous ne voulons pas nous presser, alors on profite. Nous regardons les gens passer, les mamans et papas avec leurs enfants allant à l’aire de jeux (car oui, vous croiserez beaucoup de papas à poussettes, le congé parental pour les deux parents étant encouragé en Suède). C’est les vacances quoi.

L’Hôtel de Ville et le musée de Sigtuna

Ensuite, nous continuons. Au bout de Stora Gatan, vous tomberez sur l’Hôtel de Ville. Il faut deviner que c’est ça car c’est un minuscule bâtiment. Datant du XVIIIè siècle, c’est d’ailleurs je crois l’une des plus petites mairies de Suède.

Vous trouverez aussi non loin le musée de Sigtuna qui malheureusement était fermé à notre arrivée. Attention aux horaires d’ouverture des musées où que vous alliez en Suède: tout ferme tôt, de surcroît si vous voyagez hors saison. Il n’est donc pas rare qu’à 16h dans une petite ville, ses attractions commencent à fermer leurs portes. Tant pis, c’est quand même joli de l’extérieur.

L’hôtel de Ville de Sigtuna

Mariakyrkan et les églises en ruine

N’hésitez pas à gambader ailleurs que dans Stora Gatan, vous pourriez découvrir la coquette Mariakyrkan. Toute de briques vêtue, cette église du XIIIè siècle se visite et surplombe les ruines d’une autre église. D’ailleurs des ruines, il y en a ailleurs dans la ville parmi lesquelles celles des anciennes églises St Olof (située à côté de Mariakyrkan) et St Pers.

Il suffit de suivre des petits chemins en hauteur de la ville, faciles d’accès. Nous avons d’ailleurs trouvé en hauteur au milieu d’un bois un ancien beffroi. Enfin ancien est un bien grand mot, celui-ci ayant brûlé en juin 2016 (et oui, les structures en bois ont tendance à prendre feu plus facilement bizarrement). Il a été reconstruit à partir de vieux dessins et surplombe aujourd’hui le lac Mälaren et les toits de la ville.

Le lac Mälaren

Pour finir cette journée tranquille, nous nous sommes dirigés vers le lac Mälaren en question. Les lacs, ce n’est pas ce qui manque en Suède et tous ceux que nous avons vu sont tous aussi magnifiques les uns que les autres. Les promenades au bord des lacs nous invitent à la détente. La lumière du jour tombant au dessus du lac nous offre un moment suspendu dans le temps. Près du lac, outre une jolie promenade, vous verrez sans doute aussi un ancien bateau/bac à sable. Vous croiserez d’ailleurs sans doute ce genre de bateaux souvent dans les petites villes bordant l’eau.

Au bord du lac Mälaren

Chasse aux pierres runiques

Encore une surprise près du lac mais aussi partout dans le village : des pierres runiques. Je découvre que Sigtuna est la ville où sont regroupées le plus de pierres runiques en Suède : environ 150 sur tout le village. Les pierres runiques datent pour la plupart de l’âge viking et étaient souvent placées près des tombes pour honorer la mémoire des défunts. J’ai appris plus tard que l’on peut se procurer une carte des emplacements des pierres ainsi qu’un alphabet runique à l’Office du tourisme situé dans Stora Gatan pour faire une chasse aux pierres runiques. A bon entendeur !

Le soleil se couche, notre après-midi à Sigtuna s’achève. Il nous reste sans doute des endroits à voir dans la bourgade mais ce qu’on a vu nous ravit déjà. C’est donc sur un coucher de soleil précoce que nous reprenons la route, direction Uppsala pour des nouvelles découvertes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.