Tunisie

Mon itinéraire de 15 jours en Tunisie

En septembre 2019, M.Loukoum m’a fait prendre l’avion pour découvrir la Tunisie. Son père étant Tunisien, nous avions pas mal de famille à visiter sur place, surtout dans les environs de Tunis. D’une pierre deux coups : M.Loukoum revoit sa famille et moi, je découvre la Tunisie pour la première fois.

C’est donc monsieur qui s’est occupé de donner des idées pour l’itinéraire. On irait un peu partout dans le pays : on devait voir la famille et moi je voulais visiter un peu aussi (tant qu’à faire). Je voulais notamment voir la très photogénique Sidi Bou Saïd et aller dans le désert. C’est chose faite. 

Je vous montre donc mon itinéraire de 15 jours en Tunisie ?

Jours 1 à 3 : Tunis et ses environs. Nous avons notamment visité la médina, avons passé une soirée sur le port de la Goulette, sommes allés à Carthage, Sidi Bou Saïd et au musée du Bardo. Pour se déplacer, il vaut mieux avoir une voiture, c’est grandement plus pratique. J’espère que vous avez de bons réflexes en revanche car la conduite là-bas est assez sportive…

Jours 4 et 5 : Monastir. Pour voir le grand-père et rendre visite à Bourguiba à l’immense mausolée situé près de la mer.

Jour 6 : Visite d’El Jem, où un superbe amphithéâtre romain vous attend. Direction ensuite Sfax juste pour la nuit.

Jours 7 et 8 : Djerba. Pour être honnête, je n’aurai pas grand chose à dire sur Djerba. C’est très touristique et j’ai trouvé l’île peu authentique. Nous n’y avons pas fait grand-chose (à part profiter de la piscine et observer les touristes russes profiter de l’open bar de l’hôtel dès 9h du matin) mais en cherchant un peu, je suis sûre qu’on aurait pu tester des activités dans le coin.

Jours 9 à 12 : Douz alias la Porte du Désert. Idéal pour faire des excursions dans le désert mais y rester autant de temps n’est pas nécessaire. On s’y est un peu ennuyé vers la fin, à vrai dire.

Jours 13 et 14 : Sousse. Encore une médina superbe et de jolies visites à faire

Jours 15 et 16 : Hammamet. C’est une station balnéaire plutôt réputée. En soirée, c’est plutôt sympa de s’y balader et d’aller boire un jus de fraise en terrasse.

Jour 17 : retour en France. Oui bon ça fait plus de 15 jours en effet. Pour tenir pile poil deux semaines, on aurait pu facilement enlever 1 ½ ou 2 jours de notre séjour à Douz qui était un peu long car le tour de cette partie du désert est très vite fait. 

L’itinéraire était plutôt complet et comme j’avais peu étudié les choses à faire en Tunisie en amont, je n’ai pas été déçue ! Sauf Djerba qui, culturellement parlant, ne m’a pas offert grand-chose. A part les plages et les piscines, je n’y ai trouvé aucun intérêt. Des activités sont disponibles dans le coin mais ce sont les mêmes que l’on retrouve ailleurs dans le pays. Djerba c’est chouette pour des vacances farniente mais pas pour quelqu’un pour moi qui aime visiter des musées ou des sites historiques (ou alors il fallait chercher, ce que je n’ai pas fait, oops).

Mes coups de cœur : j’en ai beaucoup ! Pour les nommer : le musée du Bardo et sa merveilleuse collection archéologique, Sidi Bou Saïd et ses portes bleues, les pâtisseries (j’ai conscience que les pâtisseries ne sont pas un site historique mais je voulais les mentionner), El Jem et son imposante architecture. Leur point commun : ce sont tous des sites historiques et culturellement magiques (je corrige pour gustativement magique pour les pâtisseries, ça n’a aucun sens sinon). La Tunisie est riche pour cela et c’est un vrai bonheur. 

Côté logements, nous avions opté pour des hôtels d’au moins 4 étoiles pour tout le séjour. Les hôtels 4 étoiles sont vraiment le minimum si on veut un peu de propreté et de qualité (ça dépend des endroits en revanche, il faudra parfois ne pas faire les difficiles…). Et ils ne sont pas si chers que ce qu’on pourrait croire.

J’ai découvert en Tunisie l’univers fantastique des hôtels-clubs. J’ai détesté cet univers. Le mot all-inclusive n’est en aucun cas à prononcer en ma présence. C’est sympa pour une ou deux heures pour profiter de la piscine mais au delà, c’est niet. Mais comme nous sommes passés par des hauts-lieux touristiques tunisiens, il était difficile de passer à côté de ce genre de structure. J’ai beaucoup de mal avec les vacances « glandouille » en général donc ce genre d’hôtels n’est simplement pas adapté à mon mode de voyage mais il peut tout à fait convenir à ceux qui veulent se reposer en priorité (ou qui veulent ne pas avoir à occuper leurs enfants H24, merci les piscines, les jeux et les buffets à volonté).

Voilà pour mon itinéraire ! Je raconterai plus d’anecdotes sur mon séjour en Tunisie, notamment sur ce qui m’a surpris (en bien ou moins bien) et sur les sites que j’ai adoré visiter.

Et vous, c’est quoi pour vous la Tunisie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.