Montréal et le Québec

Illumi Cavalia à Laval

Il y a quelques soirs de cela, j’ai été à Laval, ville/île située au nord de l’ìle de Montréal, pour visiter une de ses attractions phares de l’hiver : Illumi Cavalia.

Illumi Cavalia se visite soit à pied, soit en voiture. Nous avions choisi le parcours à pied, c’était bien moins cher et le parcours est ainsi plus libre. 

Illumi Cavalia c’est quoi ? C’est un immense parcours de son et lumières, apparemment l’un des plus grands au Canada (et au monde ?). Le parcours est composé de 19 “tableaux” lumineux et ayant pour thèmes : un potager, les dinosaures, les bonbons, les chevaux etc. Vous l’aurez compris à l’évocation de ces seuls thèmes, le site se veut et est très familial.

Le parcours se fait très bien à travers les installations lumineuses accompagnées de musique. Il me semble que chaque tableau était sponsorisé par une marque. D’ailleurs certains produits étaient habilement (c’est faux) disséminés un peu partout. Une Mustang parmi les chevaux lumineux et autres bolides, des concours et j’en passe. 

Une pastèque bien joyeuse

Pour être honnête, en tant qu’adulte, j’ai été plutôt déçue. Je m’attendais vraiment à une activité nocturne comme celle que j’avais faite au jardin botanique l’automne dernier. Illumi Cavalia est sympa à faire aussi mais je ne sais pas, certains passages m’ont paru moins féériques. Peut-être parce-que des câbles et fils traînent partout et en voir autant gâchait un peu l’expérience.

C’est surtout le prix aussi qui m’a fait rester un peu sur ma faim. C’est assez cher (environ 25$ par adulte) pour environ 1h de balade à pied (c’est plus cher pour le trajet en voiture, pour le conducteur en tout cas). Mais toutes les activités au Québec sont chères donc Illumi Cavalia ne fait pas exception.

Je ne regrette toutefois pas d’y être allée. Cela faisait un moment que je souhaitais découvrir l’endroit et cela m’a permis de faire une balade en compagnie agréable. Et puis c’était l’occasion d’y aller avant la fermeture du site le 17 avril. Rendez-vous donc jusqu’à cette date ou bien l’hiver prochain pour une petite visite !

Le paradis des arachnophobes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.